Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Tabac, alcool et grossesse

Tabac, alcool et grossesse

Retour
1a enceinte
Pendant la grossesse, on recommande d’adopter un mode de vie sain et équilibré en évitant le plus possible les produits « toxiques ». Parmi ceux-ci, le tabac et l’alcool sont proscrits. Pourquoi ?
Quels sont les risques pour vous et votre bébé ?

Alcool et grossesse : un cocktail dangereux

Lorsque vous buvez de l’alcool en étant enceinte, il passe directement de votre sang à celui du bébé. Ce phénomène concerne tous les types de boissons alcoolisées : vins, bières, cidres, apéritifs, liqueurs, spiritueux, etc. Aucun seuil de risque n’a encore pu être déterminé. C’est pourquoi on conseille aux femmes enceintes de ne jamais consommer d’alcool durant leur grossesse, même à petites doses.

Les conséquences de la consommation d’alcool pendant la grossesse varient selon la quantité d’alcool ingérée, le stade de la grossesse, les habitudes de la maman et son état de santé. Elles peuvent être importantes.

En effet, en buvant de l’alcool durant votre grossesse, votre bébé risque de souffrir, à sa naissance, d’ETCAF (ensemble des troubles causés par l’alcoolisation fœtale). Il s’agit d’une série de handicaps physiques, sociaux, mentaux et émotionnels caractérisés surtout par des déficiences neurologiques : problèmes d’apprentissage et de comportement, difficultés à comprendre, à mémoriser, à calculer, à prendre conscience des conséquences de ses actes, etc.

Après la grossesse, si vous décidez d’allaiter, évitez là aussi de consommer de l'alcool. Si vous buvez tout de même un verre, veillez à l'espacer le plus possible de la tétée.

Fumer enceinte : des risques élevés pour vous et votre bébé

Le tabac est proscrit aussi bien avant (diminution de la fertilité) que pendant la grossesse. En effet, une cigarette contient plus de 4.000 produits chimiques auxquels est exposé le 1

Stade du développement prénatal qui succède à l'embryon et aboutit à la naissance.Le passage du stade « embryon » au stade « fœtus » a lieu après le 3e mois de grossesse.
2
Stadium van prenatale(...)
" target="_blank" style="margin: 0px; padding: 0px; border-top: 0px; border-right: 0px; border-left: 0px; border-image: initial; font-style: inherit; font-variant: inherit; font-weight: inherit; font-stretch: inherit; line-height: inherit; font-family: inherit; vertical-align: baseline; border-bottom: 1px dashed currentcolor !important; color: inherit !important;">fœtus. De plus, fumer enceinte provoque une mauvaise transmission de l’oxygène et des nutriments au bébé.

En alliant cigarette et grossesse, vous risquez des conséquences graves pour la suite de votre gestation : grossesse extra-utérine, fausse couche, mort fœtale in utero, naissance prématurée ou encore des complications placentaires.

À la naissance, votre bébé, quant à lui, peut souffrir d’un retard de croissance intra-utérine et venir au monde avec un poids inférieur à la moyenne. Dès lors, il est plus vulnérable aux problèmes de santé, même adulte. Certains risques augmentent : mort subite, allergies, otites, rhumes, problèmes respiratoires et troubles de l’apprentissage.

Ces conséquences néfastes valent également dans le cas d’une exposition passive à la fumée de cigarette. Soumis à ces fumées dites « secondaires », les enfants sont également plus susceptibles de développer des lésions pulmonaires et respiratoires (comme l’asthme par exemple). Dès lors, même après votre grossesse, il est recommandé d’éviter de fumer près de votre bébé.

Article réalisé sous la direction du Dr Marie Mawet
Date de publication : 16-03-2016

L'article vous a plu ? Consultez d'autres articles santé féminine sur Gyn&co et inscrivez-vous gratuitement à leur newsletter ! 


Article réalisé par Gyn&Co
Voir plus d'articles

Contactez-nous